Les transports et la qualité de l'air vus d'Europe

L'Agence Européenne de l'Environnement vient de publier un rapport détaillant les principaux indicateurs de performances des transports.

En matière de qualité de l'air, comme cela est indiqué dans le rapport précédent, plusieurs territoires en Europe ne respectent pas les valeurs limites imposées par la commission Européenne (Directive 2008/50/CE) notamment pour les particules et le NO2. Toutes les zones sont détaillées ici.

Ce non respect des valeurs limites peut se traduire par des actions individuelles devant la cour de justice européenne : voir ici un cas de jurisprudence d'un citoyen allemand, et par des pénalités financières imposées aux Etats : voir ici le cas de la France.

Les progrès indéniables apportés par les normes Euro, ne parviennent pas à compenser :

  • l'augmentation du trafic dans les zones déjà denses,
  • les différences entre les émissions mesurées selon des cycles homologuées (norme Euro) et les émissions réelles (voir ici),
  • la dieselisation du parc (voir ici),

A court terme, nous devrons pourtant parvenir à labelliser un véhicule propre en tenant compte des émissions de CO2, de polluants, de bruit, … sur la base des performances réelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *