Bluetooth à l'aéroport de Bruxelles

Les passagers de Brussels Airport sont depuis ce lundi informés du temps d’attente aux différents postes de contrôle de sûreté grâce à l’utilisation de la technologie Bluetooth présente aujourd’hui dans la majorité des GSM et smartphones. En plaçant des antennes à certains endroits de l’aéroport, il est en effet possible d’évaluer le nombre de voyageurs présents, ainsi que leur vitesse de déplacement, notamment dans les files d’attente, et renforcer ainsi au besoin les effectifs.

Combien d'agents de sûreté seront-ils nécessaires le 19 mars au poste de contrôle de sûreté de la jetée A entre 10 et 11 heures? Combien d'employés doit-on prévoir au coffee corner du hall des départs à minuit? Quel est le nombre de chariots nécessaires dans la zone de récupération des bagages un vendredi entre 8 et 10 heures du soir? Quels sont en ce moment précis les temps d'attente au contrôle de sûreté, mesuré en minutes par passager? Ce genre de données est indispensable pour établir un horaire de travail correct pour de nombreux types d'emploi à l'aéroport, et pour informer les passagers à propos du temps d'attente qu'ils auront à des endroits spécifiques. Ces données permettent également aux boutiques, bars et restaurants de placer leurs commandes et regarnir leurs rayons pour les jours et heures à venir.

Cette méthode électronique de comptage remplace celle qui était pratiquée depuis des décennies à l’aéroport de Bruxelles par des employés armés d’un chronomètre et d’un compteur qui suivaient des passagers choisis au hasard afin d’établir des graphiques types pour chaque moment de la journée.

Le gestionnaire de l'aéroport peut ainsi mesurer automatiquement le temps que prend un appareil Bluetooth pour se déplacer d'une antenne à la suivante. Ainsi par exemple, en plaçant une antenne avant le poste de contrôle de sûreté et une autre après celui-ci, un ordinateur pourra calculer exactement le nombre de secondes nécessaire en moyenne pour passer le contrôle de sûreté. Comme environ 15% des passagers sont porteurs d'un code Bluetooth dans leur gsm ou smartphone, il s'agit d'une source d'information statistique fiable permettant de publier des temps d'attente exacts pour les passagers.

Remarque importante: une ID Bluetooth indique uniquement la présence d'un appareil Bluetooth particulier, mais cette donnée ne permet pas d'identifier le propriétaire de l'appareil. Toute l'information est strictement anonyme. Le test actuellement mis en place n'est qu'une des nombreuses applications possibles du monitoring Bluetooth. L'information peut être visualisée sous forme de graphiques ou tableaux. Ou comme c'est le cas à Brussels Airport, sous la forme d'un chiffre précis affiché sur des écrans d'information indiquant le temps d'attente exact au poste de contrôle de sûreté. Le fait de disposer de cette information éliminera auprès des passagers le stress de ne pas savoir combien de temps il leur faudra pour passer le contrôle de sûreté.

L'idée en elle-même n'est pas neuve, mais la société danoise BLIP Systems offre actuellement ces services de mesure hi-tech. Ward Decaluwé, Head of Passenger and Customer Services à Brussels Airport, se dit enthousiaste à propos de ce nouveau développement. "Même si l'aéroport pouvait se permettre d'avoir une personne à chacun de ces endroits pour procéder en permanence aux mesures, elles ne pourraient jamais nous fournir l'information rapide, transparente et précise que nous procure le système BLIP. L'information récoltée est strictement anonyme. Nous mesurons le nombre d'appareils Bluetooth passant dans le terminal de l'aéroport, mais ne sommes pas en mesure de connaître l'identité de leur propriétaire. Nous pouvons suivre des codes d'appareils Bluetooth, mais pas les personnes ni les noms."

Cette solution n'est pas "intrusive", et permet d'apporter de l'information, de réduire le stress du voyage. Pour autant, il est relativement simple d'imaginer aujourd'hui les dérives: en cas d'attente vous pourriez recevoir un message commercial "adapté", quelles conséquences pour les salariés des commerces de cette information "juste à temps", quel usage sera fait du parcours complet du téléphone dans l'aéroport ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *