Et si les 2-3 Roues étaient > aux 4 Roues ?

La 8ème conférence de l'ACEM "Innovating our Mobility" a confirmé le rôle clé de l'objet 2-3 roues dans nos futurs systèmes de mobilité. Plus léger, plus efficace, plus facilement électrifiable, plus spécialisable, cet objet sera plus facilement partagé, connecté, ouvert que l'automobile. Le retour d'expérience de "Mu by Peugeot" à la gare Montparnasse avec des scooters électriques est sur ce point très riche. Les présentations sont affichées ci dessous, les vidéos sont disponibles ici.

Le partage de la voirie dans nos villes sera représentatif de la place qu'accorde la société à ces objets concurrents de l'automobile. Plus les contraintes seront fortes sur cette dernière plus le report sera important vers les modes plus légers. Les 2-3 roues devront, pour éviter les erreurs des 4 roues, afficher l'intégralité de leurs performances environnementales, devenir totalement transparents. Si plusieurs services de mobilité sont mis en oeuvre dans les 2 années à venir sur cette base (transparence, efficacité, connection à tous les modes, partage), cet objet prendra l'ascendant sur l'automobile dans les déplacements pendulaires quotidiens.

Commentaires

  1. romain.nicolas dit

    Je pense que beaucoup de gens ne franchirons pas le pas tant que des progrès ne seront pas faits au niveau de la sécurité de ces véhicules ou tout du moins de l’image d’insécurité que renvoient ces véhicules. Des innovations telles que la C1 de Lit-motors pourraient faire changer les esprits comme a pu le faire BMW avec son …C1!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *