voyage

MétaNote TdF N°24 – L’avenir du voyage

Le voyage est avant tout une expérience, intégrale, de tous nos sens. A la recherche du « beau ». Une expérience est avant tout un stimulus. La marche stimule notre cerveau et certains indiquent que « seules les pensées que l’on a en marchant valent quelque chose ». La carte et le guide ont été à l’origine du voyage, la numérisation modifie-t-elle ce paysage ? Quels sont les nouveaux acteurs et comment agissent-ils ? Quelles sont les couleurs primaires d’un voyage ?

[Lire la suite…]

La dé-possession automobile devient un business

Le numérique tisse des liens privilégiés avec les usagers des transports, les citoyens, les automobilistes. D'après le rapport Gafanomics, Facebook a mis 10 ans pour capter 16% de notre temps. La palette de services de mobilité s'améliore tous les jours, soit par de nouveaux services, soit par des améliorations, abaissant les barrières à l'expérimentation. Il devient chaque jour plus facile d'essayer. Ce point est essentiel dans la conduite du changement : pas de friction pour essayer, pour revenir en arrière, puis y revenir (lire l'article Changer. Enfin).

Plusieurs facteurs se combinent :

  • au quotidien, l'expérience de mobilité en voiture ou en TC reste mauvaise,
  • la multitude de niche, de solution de mobilité alternative se développe,
  • les territoires y voient là une opportunité pour palier aux difficultés économiques des transports collectifs,
  • des aggrégateurs se préparent à rassembler et organiser cette multitude. Il s'agit de devenir la première plateforme d'accès, l'application centrale, capter le premier clic. Ceci conduit Google Now à nouer des partenariats avec des applications tierces. La promesse est claire, Google Now vous poussera la bonne info contextualisée, personnalisée au bon moment.

Maintenant des acteurs organisés, puissants et déterminés ont intérêt à changer les pratiques de mobilités. En étant connectés, reliés aux utilisateurs (bien mieux que les acteurs historiques), ils acquièrent de nouvelles connaissances à la fois sur les pratiques de mobilités mais également sur les processus de changement de pratiques. Ils nouent de nouveaux partenariats avec les territoires à la fois au niveau des connaissances (comme Waze à Rio), mais également dans la mise en oeuvre de solutions de mobilité à bas coûts.

La voiture utilisée en commun devient progressivement le transport collectif des villes sous tension. Et en même temps, la dé-possession automobile devient un business.

Ce rapport Innovative Transportation Index dresse un bilan dans 70 villes aux USA sur l'offre existante en matière d'alternative à la voiture possédée.

Dontneedtoownacar

[Lire la suite…]

Quand « l’expérience de mobilité » devient une attraction touristique : un vecteur de changement des comportements ?

Cet article a été rédigé par Fanny Dufour, docteur en psychologie sociale, dans le cadre du projet BMA.

Combiner tourisme éco-responsable et mobilité multimodale (train + véhicule électrique), c’est le challenge que nous avons choisit de relever dans Bretagne Mobilité Augmentée. Notre projet débuté en 2013 partait d’un constat simple : le parc animalier et botanique de Branféré, labellisé GreenGlobe, attire dans le Morbihan plus de 200 000 visiteurs par an. Pour y accéder, la voiture est le mode de transport incontournable ; les visiteurs, majoritairement régionaux, produisent ainsi 2 270 tonnes de CO2 à l’année !

A la recherche d’une alternative, acteurs du tourisme et de la mobilité ont co-construit un séjour touristique où la voiture personnelle resterait au garage… Un week-end incluant une offre d’hébergement sur le Pays de Redon, rendu possible par un déplacement multimodal en train et en véhicule électrique. La cible toute choisie pour ce package appelé « Contact Nature » : les urbains, rennais dans un premier temps, et parisiens dans un second grâce à l’arrivée très prochaine de la LGV.

[Lire la suite…]

Le futur du voyage "from chaos to collaboration"

Amadeus vient de publier une étude sur l'avenir du voyage. Cette mobilité occasionnelle pourrait être mieux connectée, plus souple, plus efficace. De nombreux champs sont couverts: l'intégration multimodale, une meilleure gestion des transits, des moyens de paiement simples, des solutions de partage d'expériences et de historique, et le tourisme professionnel.

L'ADEME vient d'ouvrir un Appel à Manifestation d'Intérêt sur ce sujet des mobilités occasionnelles.

Infographic-448x334

[Lire la suite…]

Voyages 2.0 et mobilités longues distances

Les études du SETRA sur ce sujet montrent à quel point les comportements changent. Sous contraintes économiques, chaque individu cherche à maximiser l’usage de son temps en utilisant au mieux les différents modes de transports. Ces évolutions tendancielles observées sur plusieurs années s’accélèrent sous plusieurs facteurs : le vieillissement de la population qui conduit les baby boomers à voyager plus que leurs parents, tandis que la génération Y a parfaitement intégré les atouts du yield management, aidée par une grande maîtrise des TIC. Le secteur du voyage (dont le poids économique est loin d'être négligeable, voir ici) anciennement très « intermédié » va connaître une révolution sans précédent. Le développement accéléré du peer to peer (mise en relation de particulier à particulier) couplé à de nouveaux outils apporté par le web va supprimer massivement tous les intermédiaires à faible valeur ajoutée et introduire de nouveaux acteurs. Quelles conséquences auront ces changements sur la mobilité longue distance ? que deviendra le voyage 2.0 ?

[Lire la suite…]

Le temps n’a pas d’importance, seule la vie est importante

En période de vacances, les transports sont également directement lies aux voyages. Le voyage fait également parti de nos imaginaires, et d’une certaine image du luxe. Comment voyagerons nous demain ? Quels voyages nous feront rêver ?

Parler des voyages, des vacances, c’est également parler du temps libre, du temps libéré. La réduction du temps travaillé depuis le début du siècle et l’allongement de l’espérance de vie conduisent à dégager du temps à soi, que l’on va chercher à valoriser. Les rencontres, les voyages, mais également la méditation, voire la solitude, seront sans doute en croissance.

[Lire la suite…]