robustesse

Approches et enjeux de la mobilité dans la précarité énergétique – Atelier 22/03 à Paris

Les Ateliers de l’Observatoire National sur la Précarité Energétique ont pour but d’aborder une question spécifique en rapport avec la précarité énergétique.

Ils permettent aux membres du Comité technique de l’Observatoire national de la précarité énergétique, aux membres de l’équipe qui réalise « l’Étude d’observation et de suivi des données relatives à la précarité énergétique » financée et pilotée par le comité technique et à des personnes invitées d’aborder ensemble cette question et de débattre des différents aspects.

Le premier atelier, organisé le 19 juin 2012, était consacré aux concepts et indicateurs de la pauvreté et de la précarité. Le deuxième atelier, organisé le 24 octobre 2012, s’est intéressé aux Fonds de solidarité pour le logement (FSL) pilotés par les Conseils généraux.

Ce troisième atelier interroge l’impact de la mobilité quotidienne dans le phénomène de précarité énergétique. Plus spécifiquement, il s’agira de répondre à la question suivante : quelles dimensions de la mobilité quotidienne l'ONPE pourrait-il utilement éclairer ?

L'ordre du jour et la fiche d'inscription (à renvoyer à florence.czerepacha@ademe.fr) sont accessibles ci-dessous :

[Lire la suite…]

Livre – Transports et Mobilités du Futur, Quelles rencontres pour le 21ème siècle ?

Reprenant plusieurs métanotes, ce livre n’engage que son auteur et non l’institution à laquelle il appartient. L’objet de cette diffusion est de stimuler le débat, d’appeler des commentaires et des critiques, de synchroniser les différents acteurs pour accélérer le passage  à l’action.

Une version du livre au format .pdf est disponible en m'envoyant un courriel à l'adresse : transportsdufutur@gmail.com et en indiquant dans l'objet "rencontre". Des liens sont proposés ci-dessous pour recueillir vos commentaires, avis, propositions, idées … Une version au format .epub est en cours de réalisation pour une lecture numérique hyperliée.

[Lire la suite…]

Less is more – Efficace, Economique, Actif, Partageable, Co-concevable, Appropriable, Réparable, Fabricable localement, Individuel, Collectif, Privé, Public

Modello Modulo2

Modello_2 Modello_3
Design par Davide Bonanni. Voir également ici (2-3 roues) et ici (co-conception des véhicules). Les qualités de ces objets sont là : Efficace, Economique, Actif, Partageable, Co-concevable, Appropriable, Réparable, Fabricable localement, Individuel, Collectif, Privé, Public => d'autres idées …

Les « smart cities » arrivent. Risques et opportunités pour les différents acteurs ?

L’utilisation massive des données remontant de la ville et de ses activités, intelligence communautaire pour mieux gérer en temps réel, mieux planifier et anticiper le court terme, faire participer les citoyens aux processus de la ville… toutes ces actions arrivent (certaines sont déjà là). Qui gagnera à ces développements ? comment assurez des bénéfices collectifs ambitieux et partagés ? Le cabinet d’études ABI Research indique que pour les 5 prochaines années, ce sont 116 milliards de dollars qui seront investis dans ces programmes : e-gouvernement, systèmes de transports intelligents, gestion intégrée des déchets et du recyclage…

Ibm_mobility

source IBM, Intelligent Transport (voir en bas d'article)

 

[Lire la suite…]

MétaNote TdF 11 – Transports & Mobilités, Introduction à la pensée complexe

Nous savons maintenant que les objectifs (Facteur 4, respect des objectifs européens en matière de qualité de l’air, réduction de la congestion, réduction d’utilisation des matières premières dont les ressources énergétiques)  ne pourront être respectés si nous nous limitons à l’optimisation des objets. Aujourd’hui nous nous pouvons plus faire l’économie des innovations systémiques.

Apportons à cette proposition, déjà de nombreuses fois abordée dans ce blog (voir les MétaNotes), des éléments complémentaires portant sur la complexité. En effet, dans le secteur des transports, les solutions proposées sont, jusqu’à présent, cloisonnées sans considérer les liens, les interactions, les rétroactions que ces solutions vont générer au regard du système complet. Les effets rebonds sont nombreux et contreproductifs, si bien qu’un progrès permettant de réduire la consommation unitaire d’un véhicule conduit, si rien ne change par ailleurs, à augmenter les distances parcourues ou qu’un nouveau tronçon de voirie peut générer plus de congestion.

L’expérimentation de solutions intégrées et systémiques n’est plus une option. Il nous faut désormais attaquer la complexité de front. Plusieurs notions nous aideront pour cela, venant d’Edgar Morin, directeur émérite au CNRS et docteur Honoris causa de plusieurs universités à travers le monde, grâce à son travail sur la complexité du réel à travers ses ouvrages La Méthode et Introduction à la pensée complexe.

[Lire la suite…]

Quatres études du SETRA sur les "Mobilités à grande distance"

Cette collection de fiches réalisée par le SETRA s'intéresse plus particulièrement aux déplacements des résidents de France métropolitaine à plus de 80 km de leur domicile exposant les résultats d’exploitations de l’Enquête Nationale Transports et Déplacements réalisée de mai 2007 à avril 2008. Elle fait le point de l’évolution des pratiques de déplacements à longue distance depuis la précédente enquête, réalisée en 1994, et s’efforce d’en comprendre les déterminants.

Fiche n°1 : Présentation de l’Enquête Nationale Transports et Déplacements.

Fiche n°2 : Evolution des volumes et des caractéristiques des voyages à longue distance.

Fiche n°3 : Des mobilités au pluriel, des dynamiques divergentes

Fiche n°4 : Motorisation et mobilité : des comportements plus rationnels ?

 

[Lire la suite…]

Doit-on attendre le prochain cygne noir pour améliorer nos transports ?

Le cygne noir (déjà abordé ici et ) est un évènement imprévisible (et que l’on ne pourra jamais prévoir), et qui change tout quand il arrive (en bien ou en mal). Il domine complètement son secteur de marché, a des conséquences mondiales. On peut toujours essayé de l’expliquer après, à partir des outils de modélisation dont on dispose. Parmi les principaux cygnes noirs, il y a : Google, Harry Potter, mais également le 11/09, la crise financière, et en ce moment l’irruption d’un simple volcan qui paralyse tous les transports aériens et coûtera plusieurs milliards.< ?XML:NAMESPACE PREFIX = O />

Essayons de tirer quelques enseignements.

 

[Lire la suite…]

MétaNote TdF 5 – Les entreprises

La transition de l’objet (véhicule) aux services (mobilités) (voir ici) dans un secteur industriel lourd implique de s’interroger sur les évolutions nécessaires des entreprises. Comment sera dirigée une entreprise en 2020 ? comment concilier à la fois production massive d’objet et vente de services localement adaptés, changeant, modelables ?

 

Le leader en 2020, est supposé construire une vision, inspirer de nouvelles représentations du futur, et finalement fabriquer une stratégie qui guidera le développement de son activité. La revue Sociétal N°63 (Entreprise 2020 – Un leader engagé, Olivier Basso et Elisabeth Lulin) indique trois modèles pour envisager son avenir.

 

[Lire la suite…]

Les terres rares seront elles, en plus, volatiles ?

Le cercle CyclOpe prévoit des risques de forte volatilité des prix pour les ressources naturelles en 2010. « Il n’est pas mauvais de rappeler que les prix des matières premières obéissent à plusieurs logiques : celle des fondamentaux (le rapport offre/demande sur le marché physique), celle des monnaies de cotation et donc du dollar et, enfin, cette véritable écume sur la vague que représente la spéculation financière ». Et Philippe Chalmin de conclure que les prix seront logés à l’enseigne « de l’instabilité, d’une volatilité extrême, à l’image des marchés financiers ».

Et cette tension sur les « commodités » est largement détaillée dans cet article du Financial Times concernant particulièrement les terres rares. Yet these so-called minor metals and rare earths are as critical as copper and aluminium to the global economy. From the cobalt in mobile phone batteries to the neodymium in Toyota’s hybrid Prius cars, “minor metals and rare earths are involved in every aspect of modern life”, says Guy Darby of the London-based Minor Metals Trade Association.

 

Le lanthane et les lanthanides forment une série de quinze éléments métalliques de propriétés chimiques très semblables, que l’on désigne aussi plus communément sous le nom de “terres rares”. Dans la classification périodique des éléments, les lanthanides occupent, avec le lanthane, une seule et même case du tableau; cette particularité résulte de leur structure électronique, qui est identique pour les couches extérieures et ne diffère d’un élément au suivant que par addition d’un électron dans la couche profonde 4f (d’où le nom d’éléments 4f que leur donnent parfois les physiciens).

[Lire la suite…]