Illich

ALIBABA prend position dans l'Automobile et vise la place centrale

Opérer les mobilités porte à porte par l'information et le paiement, devenir la plateforme des mobilités multimodales, complexes et modernes. Pour Guillaume Pépy : "Il ne faut pas laisser Google ou d'autres faire ce magnifique projet à notre place". En Chine d'abord, "l'autre" pourrait être Alibaba, à la fois Ebay, Amazon – Amazon Web Service et Google Map. En tout cas, Alibaba s'y emploie sérieusement et s'engage à plusieurs niveaux :

  • commercialiser des voitures sur la plateforme B2C : Tmall,
  • Comme Apple et Google, fournir un Système d'exploitation pour automobile : Alibaba YunOS en partenariat avec SAIC,
  • proposer une plateforme de voyage : Alitrip, avec un partenariat avec Cathay Pacific et Agoda.com pour les hotels,
  • proposer un outil cartographique : AutoNavi récemment acheté,

Sur cette base, Alibaba vise maintenant la mobilité porte à porte, la voiture connectée et la multitude de services associés. La position inédite d'Alibaba peut leur permettre d'associer plus facilement le consommateur dans toutes ses dimensions d'achat, d'usage, d'entretien de son automobile.

En Chine, le consommateur "découvre" en même temps le numérique, internet, GPS, smartphone et l'automobile. Il ne comprend pourquoi l'automobile n'est pas "numérique". Et si les premières industries de masse de la voiture connectée et des services naissaient en Chine ?

Saic_alibaba

[Lire la suite…]

Qu'aurait pensé Illich du monopole radical des GAFA ?

Ivan Illich a décrit parfaitement la dépendance à l'automobile. Il a forgé le concept de monopole radical pour décrire cette situation : Il désigne non pas la situation monopolistique d'une marque particulière mais le monopole induit d'une ou plusieurs marques visant à modifier, contrôler et à terme contraindre des populations à modifier radicalement (d'où l'épithète « radical ») leurs habitudes quotidiennes notamment en restreignant leurs choix et leurs libertés […] Le monopole radical touche à tous les domaines de la vie quotidienne mais essentiellement ceux qui impliquent nécessairement un acte participatif d'achat et de consommation. Il impose ainsi de nouvelles habitudes alimentaires, vestimentaires, des contraintes dans la manière de se déplacer (marche à pied et vélo vaincus par les véhicules motorisés), d'accéder à la culture, de se soigner ou encore d'apprendre.

Le texte d'Ivan Illich à la fin de cet article porte particulièrement sur la mobilité et la dépendance automobile; Il est extrait d'Energie et équité. Illich aborde ces monopoles en s'appuyant sur les techniques et les filières industrielles historiques. Que deviennent actuellement ces monopoles avec l'irruption du numérique ? Quels sont ces nouveaux monopoles avec le regard d'Ivan Illich ?

Illichv

 

[Lire la suite…]