[balise N°1] Les Transports du Futur

Après plus de 800 articles, tentons une première balise … à laquelle se raccrocher.

Né de l'ouverture du GPS et de la structure d'internet, le numérique se positionne comme la technique dominante, s'infiltre dans tous les secteurs, toutes les filières. Celle des transports commence à peine à être impactée et déjà des acteurs comme la SNCF annoncent clairement être en concurrence avec Google et Blablacar. Ces acteurs sont nés par le numérique, ce sont de jeunes adolescents et déjà ils bousculent.

Dans ce contexte, comment apporter de nouvelles expériences de mobilités aux citoyens ? réduire la consommation des énergies fossiles en améliorant l'usage des véhicules en circulation ? comment soutenir les processus d'innovations et faire naître des ruptures ? comment accompagner les filières historiques dans une mutation majeure ?

[Lire la suite…]

Quelques propositions pour une politique de transport par véhicules autonomes

Cet article est rédigé par Bertrand Duflos.

La présentation par Google, en mai, de ses prototypes de voitures totalement autonomes (sans conducteur) a confirmé les progrès de Google qui se prépare manifestement à lancer prochainement une offre de transport par véhicules autonomes (lire également la MétaNote N°20, La Chimère).

8-google-driverless-car-280

Que pouvons-nous faire de ce côté-ci de l'Atlantique ?

La différence entre les acteurs européens et Google : l'industrialisation
Grâce aux sommes importantes consacrées, notamment en recherche publique, depuis plus d'une dizaine d'années sur l'automatisation de la conduite, il n'y a peut-être pas de retard technique de l'Europe sur ce que fait Google, ou peut-être pas un retard significatif.
Là où il y a du retard, c'est en termes d'industrialisation : Depuis plusieurs années, Google développe sa solution technique, en couvrant de manière de plus en plus complète les différents aspects de l'automatisation de la conduite. Google teste sa solution jour après jour sur route depuis 2012.
Certes une grande partie des centaines de milliers de km de test de voitures autonomes annoncés par Google ont été faits sur autoroute, mais… l'expérience concrète acquise par Google est indéniable.

 

[Lire la suite…]

Innovations, Seniors, Pollution et Cybercars

Cet article a été rédigé avec l'aide de Bertrand Duflos.

Mon premier est à la pointe de l'innovation et met tout en oeuvre pour le rester. Mon second possède la plus forte densité de centenaire et préfigure la population européenne dans 20 ans. Mon troisième a vu sa qualité de l'air se détériorer dans toutes les principales mégalopoles. Ces trois pays sont très différents mais ils ont tous les trois de très bonnes raisons de faire rouler des véhicules sans conducteur.

Le premier a déjà compris qu'en faisant rouler des cybercars, il allait maintenir son avance et "aspirer" les entreprises les plus innovantes dans ce domaine. Se faisant, de nouvelles lois, de nouvelles techniques et de nouveaux métiers seront inventés là bas et pas ailleurs. La MétaNote N°20 décrit les principaux risques et opportunités de cette Chimère.

Innovation-de-rupture

 

[Lire la suite…]

[Fiction N°8] Un jour d'Avril 2024, à Paris…

Cette fiction a été rédigée par Nicolas Le Douarec. 

""The Vertebrane system lets me access the entire information network here in the Australia project. It is like a network connection, a telephone, a TV, a computer and several other devices all rolled into one. You asked me what was tattooed on Burt's butt. I used the Vertebrane system to get the answer." Manna, Chapitre 7

Jack est tout excité.

Cela fait 3 mois qu’il s’est fait implanté sa puce organique alimentée par son propre métabolisme (lire Manna de Marshall Brain) qui lui permet à la fois de suivre en temps réel ses paramètres vitaux, et d’être en permanence connecté au réseau 8G : un réseau mesh global à très forte résilience, entièrement gratuit puisque les noeuds et les antennes de ce réseau sans fil sont, non seulement tout objet connnecté, mais les êtres humains eux même, via cette fameuse puce organique.

Jack a décidé de s'équiper le jour où on l’a retrouvé inconscient après avoir pris de plein fouet à vélo la portière d’un Engin Roulant Robot (ERR) de la Poste (ou était-ce Amazon, il ne se souvient déjà plus)… Plus de peur que de mal, une frayeur soldée par une vilaine entorse, mais un ‘presqu’incident’ qui l’a convaincu de prendre le forfait “santé-vie” du réseau 2H, avec à la clé un bonus sur sa mutuelle santé qui peut atteindre 50%, quant on sait qu’une bonne couverture santé coûte maintenant 2000 Euros/mois pour une famille. L'autosurveillance de sa santé était devenu incontournable avec pour conséquence une pratique accrue des modes de déplacement actifs.

[Lire la suite…]

Avec Android Wear, Google avance ses pions vers le parfait Assistant Personnel de Mobilité

Après une version actualisée de Google Map (lire Google Map devient dans les faits Google Mobility) qui fait la part belle aux transports (trafic, comparaison multimodale, dénivelé pour le vélo, …), Google prend une position majeure dans le domaine des objets connectés. Android Wear vise à apporter l'information dont vous avez besoin, à l'endroit désiré, au bon moment. Et encore une fois, les exemples présentés touchent nos mobilités.

 

[Lire la suite…]

Séminaire Véhicules et Mobilités servicielles, risques et opportunités

Le séminaire Véhicules & Mobilités servicielles de janvier 2014 a porté sur l'échange et la démonstration de l'émergence d'une filière industrielle,opportunités pour les territoires, les citoyens et les industries.

 

Mobilité servicielle & numérique          Une opportunité industrielle

Gabriel Plassat ADEME, présentation             Bernard Jullien, GERPISA

 

Rôle des territoires Jean OLLIVRO       Au niveau mondial, Rémi CORNUBERT

Bretagne Prospective                             Olivier Wyman

et d'autres vidéos des interventions disponibles sur la chaîne Youtube de BMA.

Google Maps devient, dans les faits, Google Mobility

La dernière version de Google Maps est excellente. Elle s'approche un peu plus du parfait Assistant Personnel de Mobilité, en intégrant Waze, des photos du parcours, plusieurs modes dont le vélo (et des informations altimétriques) et demain la billetique, les transports en commun temps réel, les véhicules partagés … Le smartphone devient la clé multimodale : simple, performante et disponible.

Jakarta

 

Dongfeng/PSA et Facebook/WhatsApp

En même temps, Dongfeng injecte 800 Millions d'euro et Facebook rachète WhatsApp 16 Milliards d'euro. Ces deux évènements ont lieu. Jouant probablement dans deux mondes différents. En tout cas, ce sont deux visions du monde qui vient. La première Alliance tente de prolonger une économie de la rareté, utilisant des ressources finies pour des marchés à remplir. La seconde met en oeuvre des ressources immatérielles (appuyées sur des techniques et des investissements lourds), des ressources infinies pour des expériences à inventer.

16 milliards pour des abeilles

Pourquoi investir 16 milliards dans un réseau de messagerie instantanée ? Est ce que "ça les vaut" ? Pour tenter d'analyser cela, il faut penser comme les acteurs du numérique. Yann Moulier Boutang a théorisé ce mode de fonctionnement par l'économie de la pollinisation. La valeur de l'Abeille n'est pas uniquement dans le miel et la cire mais dans la pollinisation. Et c'est bien cela que Facebook a acheté : des abeilles.

[Lire la suite…]

Imaginez un monde dans lequel plus personne ne possède de voiture

Le dernier article d'Eric Jaffe, the Atlantic Cities, met en perspective le développement des technologies de robotisation des véhicules couplé au développement des services de mobilité. Plusieurs articles des Transports du Futur (Google Car tout va plus vite que prévu, la révolution numérique, En supprimant le chaffeur le cybercar change profondement, le choc à venir) ont également dressé des perspectives similaires : les principales innovations portées par le cybercar ne sont dans l'objet mais dans les usages qu'il rendra possible. Les jeux d'acteurs et la chaîne de valeur seront bouleversés, intégralement. 

"It's a game-changer," says autonomous car researcher Alain L. Kornhauser of Princeton University. "What I think is going to happen is that nobody will own a car. … If you can get [mobility] by the drink, you won't buy the bottle."

Ceci doit être mis en parallèle avec la rapidité d'execution de Google dans le domaine. Ce n'est plus une question ou une option. Cet acteur arrive dans la mobilité (voir la vidéo Google History depuis Google Map, Google Now, Google hotel finder, Uber, Waze), dans la robotique (lire la fiction N°6 basée sur l'achat récent de 8 sociétés de robotiques), dans l'automobile (avec notamment open Automotive alliance). Il s'y emploie avec une énergie et une rapidité inédite.

[Lire la suite…]

Voiture autonome, carte et Twitter

Libération a publié un article classique sur les voitures autonomes en interrogeant notamment certains constructeurs dont PSA. Quelques extraits : Vincent Abadie, responsable des aides à la conduite chez PSA, annonce pour 2017 « l’introduction dans les gammes Peugeot et Citroën de nouvelles fonctionnalités favorisant l’aide à la conduite et, à l’horizon 2020, l’émergence de voitures fortement automatisées. Quant au véhicule autonome, poursuit-il, ce sera plutôt aux alentours de 2025».

La seconde citation est plus intéressante : «La Google Car est équipé d’un Lidar sophistiqué mais onéreux, ce qui éloigne ce véhicule du monde de l’automobile», constate cependant Frédéric Mathis. Même réserve chez PSA où Vincent Abadie note que le prix des équipements embarqués à bord de la Google Car a été estimé à près de 500 000 euros. «Difficile donc d’industrialiser ce type de modèle en grande série,explique-t-il, d’autant que la voiture autonome de Google ne fonctionne que par apprentissage : elle ne peut circuler que sur un itinéraire déjà cartographié. Et on ne peut pas cartographier toute la planète.»

Cette dernière phrase indique plusieurs choses : Google a choisi une voie qui a peu de chance d'aboutir, la cartographie est l'élément clé et il n'est pas généralisable. Mais en est-on sûr ? Un petit tweet :

[Lire la suite…]