emploi

"Nous rêvions de voitures volantes et à la place, nous avons eu 140 caractères"

Nouveau volet de l’exercice de prospective engagé par l’ADEME pour 2030-2050, ce projet décrit les modes de vie des ménages français qui seraient compatibles avec les scénarios énergétiques présentés par l’Agence (lire l'article sur ce sujet) dans le cadre du Débat National sur la Transition Énergétique. Il montre l’hétérogénéité des modes de vie possibles dans un avenir basé sur un système énergétique sobre (la consommation énergétique finale est divisée par 2) et fortement renouvelable.

À travers la description du quotidien de 16 familles vivant en 2030 et en 2050, ce travail montre que la transition énergétique est possible sans remettre en cause les souhaits de confort et de bien-être de nos concitoyens, quels que soient leur localisation, leurs revenus, leur organisation familiale ou encore leur âge.

Cet exercice montre l'intérêt d'utiliser des narratifs pour présenter des visions du futur. Plusieurs fictions sont proposées dans ce blog pour aller plus loin et susciter des débats et des échanges (lien vers les Fictions).

[Lire la suite…]

« Nous rêvions de voitures volantes et à la place, nous avons eu 140 caractères »

Nouveau volet de l’exercice de prospective engagé par l’ADEME pour 2030-2050, ce projet décrit les modes de vie des ménages français qui seraient compatibles avec les scénarios énergétiques présentés par l’Agence (lire l'article sur ce sujet) dans le cadre du Débat National sur la Transition Énergétique. Il montre l’hétérogénéité des modes de vie possibles dans un avenir basé sur un système énergétique sobre (la consommation énergétique finale est divisée par 2) et fortement renouvelable.

À travers la description du quotidien de 16 familles vivant en 2030 et en 2050, ce travail montre que la transition énergétique est possible sans remettre en cause les souhaits de confort et de bien-être de nos concitoyens, quels que soient leur localisation, leurs revenus, leur organisation familiale ou encore leur âge.

Cet exercice montre l'intérêt d'utiliser des narratifs pour présenter des visions du futur. Plusieurs fictions sont proposées dans ce blog pour aller plus loin et susciter des débats et des échanges (lien vers les Fictions).

[Lire la suite…]

Séminaire Véhicules et Mobilités servicielles, risques et opportunités

Le séminaire Véhicules & Mobilités servicielles de janvier 2014 a porté sur l'échange et la démonstration de l'émergence d'une filière industrielle,opportunités pour les territoires, les citoyens et les industries.

 

Mobilité servicielle & numérique          Une opportunité industrielle

Gabriel Plassat ADEME, présentation             Bernard Jullien, GERPISA

 

Rôle des territoires Jean OLLIVRO       Au niveau mondial, Rémi CORNUBERT

Bretagne Prospective                             Olivier Wyman

et d'autres vidéos des interventions disponibles sur la chaîne Youtube de BMA.

Mobilités, conduire le changement avec les projets financés par les Investissements d'Avenir

Les investissements d’avenir, opérés par l’ADEME soutiennent plusieurs projets visant à améliorer les conditions de mobilité et l'utilisation rationnelle de l'énergie. Tous ces projets sont détaillés sur un blog spécifique. Lors d'Ecocity, aidé par julien de Labaca (consultant), l'ADEME a rassemblé ces porteurs de projets, pour partager leur point de vue, pour amplifier les changements en cours.

Financés par les Investissements d’Avenir à hauteur de 35 millions d'euros, douze projets s'intéressent à deux champs particuliers de la mobilité. Cinq sont issus d'un premier appel à manifestation d'intérêt (AMI) lancé en 2011 visant à développer des systèmes de mobilité complets et durables. Sept autres sont issus d'un second AMI, visant quant à lui à développer les mobilités électriques. Eco City Nantes est l'occasion de mettre en valeur ces initiatives ambitieuses qui ont germé sur tout notre territoire. Ainsi, cinq projets (3 du premier AMI et deux du second) seront présentés. L'occasion de démontrer aux acteurs publics et privés que de telles initiatives sont possibles et qu'elles sont bénéfiques à la mobilité de nos territoires. 

 

[Lire la suite…]

DS5, ultra low cost et Toyota Fun Vii (future mobility drive)

Alors que Citroën lance sa DS5, Renault annonce le développement de véhicule dit "ultra low cost" et Toyota présente sa vision 20XX avec Fun Vii. Ces 3 approches confirment les tendances majeures identifiées il y a maintenant plus de 3 ans. Une scission majeure s'opère entre :

  • la voiture vêtement de mode, au renouvellement accéléré, ici la DS5. Cette voiture porte les concepts d'un objet de mode, "le luxe à la française". L'article indique néanmoins le besoin d'associer à l'objet des services à la hauteur, pour proposer d'entrer dans un Univers,
  • l'objet fonctionnel portant le nom d'ultra low cost. Renault après le succès de Dacia poursuit dans le coeur de métier d'un constructeur, répondre à l'évolution de tous les besoins. Ici, répondre au plus près des besoins fonctionnels, réduire les prestations optionnelles et accessoires. Dans ce cas, peu d'élément sur des services associés… Et pourtant, pourrait-on y réfléchir un instant ?

[Lire la suite…]

Bénéfices économiques et emplois avec des voitures plus efficaces – USA

Le CERES, qui rassemble une coalition nationale aux USA – entrepreneurs, ONG, autorités publiques – autour du développement durable, vient de publier un rapport quantifiant les bénéfices économiques et sociaux apportés par la mise en oeuvre d'une réglementation sur l'efficacité énergétique des véhicules légers.

L'administration OBAMA propose un objectif moyen de 54.5 miles per gallon pour 2025, soit 4.3 litre/100 km ou 101 gCO2/km. L'étude a quantifié les emplois engendrés par le besoin de recherche nécessaire pour atteindre cet objectif.

[Lire la suite…]