agence mobilité

[fiction N°9] La journée d'Hubert dans les transports publics bruxellois

Cet article a été rédigé par Sophie Devillers, journaliste à la Libre Belgique, après un entretien portant sur les Transports publics du Futur.

Huit heures, en ce mercredi matin du mois de septembre 2040. Il pleut sur la banlieue de Bruxelles. La voiture autonome attend devant le domicile d’Hubert Dupont, dans le léger ronronnement de son moteur électrique. Inspiré par les prédictions extrapolées à partir des précédentes utilisations d’Hubert et stockées dans une immense banque de données, le programme informatique a guidé la voiture sans chauffeur jusque ici, à ce moment précis.  Avec raison. Même si ce sexagénaire actif pratique souvent la marche, en voyant la voiture, il se laisse tenter et monte à bord. Il salue son voisin, qui lui aussi a voulu échapper aux averses. Sa femme, elle, ne se laisse jamais tenter : elle dispose d’un abonnement Premium qui lui assure d’être seule en voiture et que celle-ci arrive dans les 5 minutes après sa commande.

Bxl2040source Mobil2040

[Lire la suite…]

SIBRT – L’Association Latino-Américaine des agences de transport : vers le développement d’une mobilité durable à l’échelle du continent ?

[Il s'agit d'un billet invité, Bienvenue à Chloé Bouilloux, ex EMBARQ Amérique Latine]

Amérique Latine : l’urgence de développer des solutions de mobilité durable et équitable.

En Amérique Latine, 80% de la population vit dans des villes. La très rapide croissance urbaine comme la pollution induite par le secteur des transports rendent crucial le développement de services de transport public de qualité[1].

Si dans certains pays, un grand nombre d’utilisateurs des transports en communs sont des usagers dit « captifs », l’émergence d’une importante classe moyenne dans certains pays tels que le Brésil, la Colombie, le Chili ou encore le Mexique s’accompagne du développement de l’usage de la voiture privée et de la moto. Entre 2007 et 2012, les flottes de voitures et de motos ont respectivement augmenté de 24% et 60% en Colombie[2]. Cela a un impact direct sur l’attractivité des transports public et la qualité de vie urbaine; la demande de bus a ainsi chuté de 33% entre 1997 et 2012 au Brésil[3].

Le continent présente un fort potentiel de développement de solutions de mobilité durable et, des initiatives intéressantes se mettent en place. C’est en Amérique Latine que se sont développés les Bus Rapid Transit (BRT)[4] et le continent concentre aujourd’hui environ 64%[5] de la demande mondiale de BRT et de couloirs réservés aux bus. Des services innovants y ont trouvé un marché pour se développer, à l’instar de Moovit, une application gratuite utilisant le crowdsourcing afin de fournir une information en temps réel sur le positionnement des bus et la qualité du service aux voyageurs. Des opérateurs de transport tels que Transmilenio à Bogota ou Transantiago à Santiago du Chili ont signé des accords avec la start-up israélienne afin d’améliorer le service proposé par Moovit, en fournissant les grilles horaires et informations GPS, et en bénéficiant en retour des informations concernant la satisfaction client générées par l’application elle-même (les usagers peuvent par exemple noter la conduite du chauffeur).

León

Le rôle d’un Think and Do Tank dans la création de synergies entre les acteurs du transport urbain dans le continent.

[Lire la suite…]

Développez et implémenter la mobilité multimodale dans votre territoire

A Sustainable Urban Mobility Plan aims to create a sustainable urban transport system by addressing – at
least – the following objectives:
• Ensure the accessibility offered by the transport system is available to all;
• Improve safety and security;
• Reduce air and noise pollution, greenhouse gas emissions and energy consumption;
• Improve the efficiency and cost-effectiveness of the transportation of persons and goods;
• Contribute to enhancing the attractiveness and quality of the urban environment and urban design.

 

Mobilité, nouvelle question sociale ?

Dans la revue SociologieS, Jean-Pierre ORFEUIL dresse un panorama complet de l’accès ou aptitude à la mobilité pour une partie importante de la population française. Après avoir rappelé des ordres de grandeur particulièrement intéressants, JP. Orfeuil analyse les causes et origines de cette situation, la compare aux autres pays européens et aux USA, et propose une liste de mesures déjà expérimentées  par des « innovateurs sociaux » qu’il faudrait adapter au plus vite à notre situation nationale.

Dans son analyse sur les origines, JP. Orfeuil souligne que tous les acteurs, économiques et citoyens, ont intégré les potentiels de mobilité offerts, créant, comme les deux faces d’une même pièce, simultanément plus d’opportunités pour les uns, et plus de dépendances et fragilité pour les autres. La construction d’un citoyen moderne passe désormais par l’accès à des ressources diversifiées et éloignées, la mobilité devient un pré-requis, comme savoir lire ou écrire.

[Lire la suite…]

Emplois et mobilités, une approche par le territoire

Entre 2008 et 2010, la Maison de l'Emploi des Hautes Alpes a initié une démarche de diagnostic territorial partagé sur l'emploi en partenariat avec une douzaine de communautés de communes. Sur l'ensemble du département, ces diagnostics  locaux ont mis en évidence les difficultés d'accès à l'emploi et aux services qui lui sont liés. La Maison de l'Emploi a donc décidé de mener une étude "Mobilité vers l'emploi" pour mieux cerner les besoins et les initiatives déjà existantes. La réalisation de cette étude étant confiée à l'ADRETS.

Emploi

[Lire la suite…]

Les nouvelles mobilités, Adapter l’automobile aux modes de vie de demain

Le rapport du Centre d'Analyse Stratégique (CAS) est disponible (voir ci dessous le résumé et le rapport). L'ADEME a été impliquée dès le départ à ce groupe de travail qui vise à proposer des mesures de politiques publiques pour se préparer aux changements à venir. Les principales mesures sont :

  • Organiser le dialogue entre les constructeurs, les collectivités,
  • Donner aux autorités organisatrices les compétences nécessaires pour favoriser le développement de nouvelles mobilités,
  • Repenser le partage de la voirie, au profit du vélo, de véhicules peu encombrants, des TC et nouvelles mobilités,
  • Faciliter l'arrivée de nouveaux opérateurs et services de mobilité par la mise à disposition locale d'espaces publics et par l'adaptation de réglementations nationales
  • Faciliter le développement des TIC adaptés aux nouvelles mobilités

5 pistes possibles d'organisation sont également proposées :

  • Et si le vélo devenait le mode de déplacement majoritaire ?
  • Et si les “deux-roues motorisés”, tricycles et quadricycles étaient totalement intégrés dans l’organisation de la ville ?
  • Et si l’on oubliait la voiture classique pour des “véhicules urbains légers” (2 à 4 places), à encombrement réduit ?
  • Et si la mobilité numérique accompagnait la mobilité physique ?
  • Et si la mobilité de demain résultait de ces cinq pistes ?

[Lire la suite…]

Point d'avancement des Plans de Déplacements Entreprises (PDE)

La journée d'étude national du 23/09/2010 sur les nouveaux services à la mobilité a permis de faire un point sur les PDE. L'ADEME présente sur un site spécifique les méthodes et les outils (voir ici). Ci dessous les présentations faites sur ce sujet.

Il est intéressant de noter que de plus en plus d'acteurs privés réalisent des PDE, et que la présence d'Agences ou Conseils en Mobilité permet d'augmenter le nombre de réalisation grâce à un accompagnement et des aides méthodologiques.

[Lire la suite…]