Quels sont les "communs" majeurs de l'écosystème ?

Dans l’ère qui arrive, le partenariat que l’on a connu de longue date, entre gouvernement et secteur privé pour organiser la vie économique de la société, cèdera la place à un partenariat tripartite dans lequel la gestion des Communs jouera un rôle encore plus grand, que viendront compléter les forces des gouvernements et des marchés” – J.Rifkin, Marginal Cost Society.

Un commun est une ressource mise en partage et alimentée par une communauté qui met en place une gouvernance pour la gérer et la protéger. Les communs sont comme des organismes vivants : ni fixes, ni déterminés, ils évoluent avec leur environnement et leur contexte et évoluent progressivement. Des personnes impliquées contribuent au commun et inventent les règles et normes pour le protéger. Peu de communs peuvent fonctionner de manière isolée. Ils sont presque tous des hybrides dépendant dans une certaine mesure à la fois de l’État et/ou du marché. (présentation)

4 projets indépendants et cohérents

CoMoN – Une plateforme numérique de partage de connaissances sur les services, expérimentations et initiatives en France autour de la mobilité des biens et des personnes, InnoSo&IC – une seconde identifiant et cartographiant les différentes formes d'innovations sociales, Mobi-Lise – un troisième projet collectant les traces de mobilités et permettant aux décideurs locaux de "voir" différemment les flux, et FabMob (La Fabrique des Mobilités) – un catalyseur inédit pour un écosystème en mutation, celui des acteurs de la mobilité.

Innoso

 

Ces quatre projets initiés par l'ADEME combinent de nouvelles approches du soutien à l'innovation : capitalisation et révélation des dynamiques existantes, mise en synergie d'acteurs très différents à la fois producteurs et utilisateurs des richesses, et création de nouveaux "communs". Ce dernier point est essentiel, il traduit l'évolution des frontières historiques du public et du privé. Toutes les pratiques de mobilité quotidiennes de Mobi-lise, les bases de connaissances des projets de mobilité et d'innovations sociales pour CoMoN et InnoSo&IC et toutes briques techniques de cet écosystème dans FabMob, ces communs permettront à tous les acteurs de penser autrement, de se coordonner et d'agir différemment.

Cette année 2015, les livrables de ces quatre projets vont progressivement créer des synergies. CoMoN et InnoSo&IC pourront alimenter FabMob en projets innovants, Mobi-lise pourra être utilisé dans plusieurs projets catalysés dans FabMob pour quantifier/qualifier les évolutions de pratiques de mobilité avant/après la mise en oeuvre de produit/service.

Les communs de l'écosystème

Le rôle des communs devient essentiel et la Fabrique des Mobilités, étant constituée à la fois d’entités publiques et privées, pourrait être la structure qui anime, facilite le travail de communauté(s) agissant pour construire, améliorer, conserver les communs essentiels à cet écosystème. Concrètement la Fabrique aura un rôle pour déployer l’utilisation des communs comme OpenStreetMap (OSM) ou Navitia de capitaliser, de susciter l’émergence et l’utilisation des communs. Une première liste est accessible par ce lien, n'hésiter pas à nous indiquer des communs à rajouter : http://fabmob.encommuns.org/#/usages

Dans un monde où les filières industrielles deviennent des écosystèmes dans lesquels le numérique vient modifier les positions, les liens et processus d'innovations, les communs deviennent les richesses centrales qu'il faut apprendre à construire, à conserver, à faire vivre ensemble. Qui sera le mieux faire levier des communs pour innover ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *