[Apple et iWatch] A partir du 9/9, vous ne vous déplacerez plus comme avant …

Professionnels du transport et des mobilités, le 9/9, Apple en la personne de TimCook va présenter lors de son show annuel de nouveaux produits (lien pour ajouter à son agenda) et notamment sa montre iWatch et iHealth, la plateforme dédiée à la santé. Cela n'a rien à voir avec les transports. Et pourtant, cela pourrait bouleverser la façon de se déplacer.

Iwatch

Le lien santé/mobilité a déjà été esquissé dans plusieurs articles de ce blog (lire notamment cet article), soulevant notamment l'augmentation du surpoids et des maladies cardio-vasculaires. En parallèle, deux phénomènes agissent et s'amplifient : les contraintes financières au niveau des mutuelles/assurances de santé et la disponibilité de technologies intrusives permettant de créer de nouvelles connaissances, donc de comprendre et quantifier les risques, donc de réduire les coûts. Le numérique mobile bourré de capteurs, comme la future iWatch avec 10 capteurs dont rythme cardiaque-pression sanguine, arrive comme une solution d'engagement des citoyens par l'auto-surveillance via un ou plusieurs intermédiaires : Apple et les sociétés d'assurances.

Cette "mise en mouvement" sous contraintes est inédite. Et si vos mobilités évoluaient d'abord pour des questions d'activités physiques, permettant d'atteindre des objectifs quotidiens (AXA aujourd'hui avec cette nouvelle offre), ou d'améliorer votre bilan santé hebdomadaire de x% ? Pour payer moins cher d'assurances santé et éventuellement voiture …

Dès lors, la pratique des modes actifs comme le vélo ou la marche, présenterait les avantages de mutualiser le déplacement physique et la pratique sportive. Quel est alors le véhicule optimal, celui qui maximise votre vitesse moyenne en usage réel et le fonctionnement cardio-vasculaire ? Le Vélo ou le Vélo à Assistance Electrique est probablement le meilleur candidat. Comme le propose François Bellanger de Transit City, Et si tout le monde courait ?

VAEMa vitesse moyenne sur 2 ans de VAE et 5500 km / Sophia-antipolis

Portée d'une part par le mouvement du Quantified Self et d'autre part par les usagers écartés des offres standards des compagnies d'assurance, la santé quantifiée et "bonussée" pourrait se développer au risque de voir apparaître, d'ici quelques temps, des malus, pour ceux qui refuseront. La question des données très personnelles de santé, Apple ne prévoit pas l'utilisation du iCloud, mais des stockages chez des hébergeurs aggréés.

Ce marché "données privées contre réduction tarifaire" s'applique également dans l'assurance voiture, comme cet exemple. Dans le domaine de la santé, Apple n'est pas le seul, et Google avance aussi sur ce même sujet avec Google Wear, Google Fit et Google Fit SDK, soulevant de nombreuses questions …

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *