Créer de nouvelles connaissances – le fond et la forme

TrafficCOM incarne de nouvelles règles, de nouvelles relations entre les citoyens, de nouveaux modes de conception et de design, de nouveaux modes de gouvernance et de décision et de nouveaux modèles d'affaires également. Tout cela à la fois. Le fond et la forme.

TrafficCOM est un compteur de véhicule (voiture, vélo, camion) associé à une plateforme logicielle permettant de gérer les données crées, de les partager, de leur donner du sens. Il a été développé en utilisant des briques open source à la fois pour le hardware et le software. 

Pour un prix 10 fois plus faible que les solutions commerciales, TrafficCOM permet de créer de nouvelles données sur les flux dans votre ville, votre rue, de les représenter sur des cartes, et donc de pouvoir mieux agir seul puis ensemble. Ces données peuvent être créées à partir d'initiatives citoyennes : du pur bottom-up. Et pour finaliser, TrafficCOM est financé également par des méthodes de crowdfunding, vous pouvez donc individuellement participer : tout est décrit là sur Kickstarter.

Nous retrouvons les principaux moyens mis en oeuvre par les industries numériques (lire également les Transports à l'âge de la multitude) : penser monde, permettre l'engagement à grande échelle, changer les processus de décision. Ce ne sont pas des signaux faibles. Ces bricoleurs inventent de nouvelles règles du jeu qui nous seront indispensables dans le monde qui vient.

Poursuivez cette tendance en ajoutant un peu d'internet des objets pour rendre ces capteurs low cost communicants, étendez à d'autres problèmes comme la qualité de l'air et l'énergie, et vous aurez de nouveaux "tableaux de bord citoyens".

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *