Prix du carburant et Obésité – étude aux USA

Pour Dr. Charles Courtemanche, l'augmentation de l'obésité dans les années 90-2000 est fortement liée au faible prix du carburant ayant entraîné une augmentation des distances parcourues en véhicule. En conséquence, cet économiste de l'Université de Caroline du Nord a estimé (voir étude) qu'en augmentant le prix du carburant d'un dollar, cela pourrait permettre de réduire le taux d'obesité de 10% et d'économiser 11 Milliards de dollar. 

Une autre étude récente confirme ce lien obésite/mobilité motorisée même si l'obésité n'est pas expliquée par ce facteur seul. Le graphique est assez parlant :

Obesite_conduite_usa
En prévoyant une augmentation du prix des carburant, il anticipe une baisse de l'obésité. Néanmoins, ceci suppose qu'un arbitrage est possible et réaliste vers des modes actifs pour réaliser une partie des déplacements. Ce blog a déjà abordé ce lien santé/mobilité (voir précédents articles), ainsi que la possible arrivée des assurances sur ce sujet compte tenu des difficultés financières des assurances santé. Ainsi, porté par des outils numériques, comme Nike Fuel, il deviendra possible de "récompenser" une mobilité active à la fois pour des raisons de réduction des coûts sanitaires et des bénéfices environnementaux du mode. Cette possibilité ouvre bien sûr de nombreux risques …

 

 

Commentaires

  1. dit

    Il est evident que tout un chacun ayant aujourd’hui un vehicule le moindre deplacement se fait a l’aide de celui-ci. On ne se leve meme plus de son fauteuil pour changer la chaine de television que l’on veut voir ! Donc, peut etre que l’augmenttion du prix du carburant va favoriser un peu la marche a pieds ou la byciclette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *