BP energy outlook 2030

Exercice classique réalisé par BP, mais toujours délicat.

Au menu : l'offre répondra toujours à la demande, dépassant 100 Mb/d en 2030, faisant appel pour les liquides à des sources fossiles de plus en plus lourdes et complexes, les biocarburants répondront, en Europe, à 60% de la croissance en liquides. En conséquence les émissions de CO2 sont en croissance. Pour les transports, le pétrole domine suivi des biocarburants, du gaz puis de l'électricité. Le gaz remplace le charbon dans la production d'électricité dans les pays de l'OCDE, et augmente sous forme liquide (LNG).

Seul le scénario de l'AIE450 permet de limiter la concentration de CO2 dans l'atmosphère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *