Congrès mondiaux Automobiles et ITS

La région Bretagne s’investit dans le sujet de Mobilité décarbonée via son Plan Véhicule Vert Breton. Déjà abordé plusieurs fois dans ce blog (voir ici et ), cette initiative régionale vise à repenser les mobilités en partant des besoins réels des entreprises et citoyens, pour développer des solutions systémiques utilisant principalement les compétences locales en matière de véhicule, mais aussi de TIC, de matériaux composites ou de batteries.

Cette transition s’appuie sur des compétences locales industrielles et publiques, ainsi que sur des relais nationaux et européens. L’analyse des mutations mondiales doit également être intégrée, et les acteurs ont réalisé un état des lieux des derniers salons Mondiaux de l’Automobile.

Leur travail s’appuie ainsi sur une grille de lecture « La nomenclature des activités d’une chaîne de mobilité dé carbonée » qui qualifie un système d’activités dont le développement probable réfigure d’un nouveau paradigme de mobilité. Il est construit autour d’une chaîne de valeur  constituée de 5 maillons principaux caractérisant les grands pôles d’activités que sont les véhicules électriques de seconde génération, les infrastructures dédiées et services associés, les nouvelles énergies et la régulation même de cet ensemble d’activités. Les activités de chaque maillon sont déclinées en 6 fonctions nécessaires au développement et à la pérennité d’un tel système : la conception, la production, l’introduction, le déploiement, l’entretien et le recyclage. Cette « nomenclature » est le fruit d’un travail entre experts, validée sur le terrain par des entreprises et organismes dès à présent acteurs de tout ou partie de cette chaîne d’activités. Son enjeu n’est pas d’imposer un standard pour le développement à court et moyen terme du système de mobilité mais bien de proposer une structuration cohérente et réaliste de l’ensemble des activités des acteurs actuels et en devenir, le tout tiré par les besoins des clients (citoyens, collectivités et entreprises).

Il est maintenant évident que la mobilité intègre massivement et de plus en plus des TIC. Se déplacer nécessite de l’information. Se déplacer dans un monde d’énergie rare, dans des villes congestionnées, en un minimum de temps et de d’argent, va nécessiter beaucoup d’informations qu’il faudra traiter pour gérer la complexité et proposer au citoyen des informations rigoureusement adaptées à son besoin temps réel.

Les salons mondiaux traitant des TIC sont donc dorénavant tout aussi importants que les salons automobiles. Un compte rendu est disponible ci-dessous du dernier salon ITS world congress 2010 (Busan). Les principaux points remarquables identifiés pour les personnes et les marchandises sont :

  • Speed limit warning où le conducteur gagne des points quand il respecte les limitations de vitesse,
  • Expériences mondiales de télépéage kilométrique,
  • Un système de pesage des camions en marche (Brésil),
  • Bourse de fret temps réel de façon analogue au covoiturage (Japon)

A noter le prochain congrès ITS Europe à Lyon en juin 2011 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *