Créativité et innovations dans les territoires, plus dans les usages que dans les technologies

Le rapport « Créativité et innovation dans les territoires » est le fruit du groupe de travail présidé par Michel Godet, commun au Conseil d’analyse économique (CAE), à la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale (Datar) et à l’Académie des technologies.

Le groupe s’est intéressé, non seulement à l’économie de production, aux pôles de compétitivité à vocation exportatrice, mais aussi à l’économie de consommation, aux pôles d’attractivité qui dépendent de la qualité de vie et de services des territoires. Il s’est agi d’identifier et de faire connaître les nouvelles formes d’innovation de toute nature qui peuvent améliorer ces deux dimensions du développement des territoires, compétitivité et attractivité.

La réflexion du groupe a mis en évidence, d’une part, ce qui est nouveau : innovation high-tech, mais aussi low-tech ou les deux à la fois (nouvelles technologies ou nouveaux usages de cette technologie, par exemple, internet et vie locale, seniors, éducation, santé, etc.) ; d’autre part, l’innovation dans ce qui existe déjà : par exemple, le tourisme, les services aux personnes, la modernisation des services publics locaux, etc.

À l’origine des trois-quarts des innovations des entreprises, on ne trouve pas la science pure, mais les clients, les fournisseurs et les salariés. Le high-tech doit s’appuyer sur des innovations dans les organisations, la gouvernance, la formation, le management. À niveau comparable, c’est la créativité dans les usages des technologies qui démultiplie l’innovation et fait la différence entre les entreprises.

Sur le sujet des mobilités, cela rejoint complétement les propositions d'innovations dans les usages apportés par les TIC, dans de nouveaux modes de gouvernance et d'autorités des transports, dans le partage de nouvelles données permettant de créer de nouveaux services.

Ce rapport s’intéresse également à la créativité, qui est la source de l’innovation. Son objet est aussi de faire remonter les bonnes pratiques, les initiatives performantes identifiées par les membres du groupe, afin de les mutualiser et de faire avancer le débat public en clarifiant les notions de recherche, de découverte, de connaissance, de technologie et de technique, d’invention, de développement, d’innovation, de développement économique territorial.

Vingt cinq contributions originales complètent le rapport et en explicitent les principaux messages.

Philippe Durance, professeur au CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers), est co-auteur du rapport « Créativité et innovation dans les territoires », paru en mai 2010, commun au Conseil d’Analyse Economique (CAE), à la délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et l’attractivité régionale (Datar) et à l’Académie des technologies. Il indique notamment qu'il est possible en droit français de tester, dans des territoires, de nouvelles formes de gouvernance en dérogation de réglementation, ce qui pourrait se révéler fort intéressant pour les transports.

Créativité et innovation dans les territoires
envoyé par innovcity. – Regardez les dernières vidéos d'actu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *