Synthèse conférence Plan Véhicule Vert Breton du 1er juillet 2010

Il appartenait à Christian Le Renard, Président de Novincie, au nom des organisateurs de cette journée, d’accueillir les participants. Plaçant d’emblée l’usager au coeur de sa réflexion, il posa la question essentielle : les véhicules de demain vont-ils rendre « la vie plus vivable » dans les villes, en associant urbanité et mobilité ? « On est entré, dit-il, dans l’ère de l’hyper mobilité grâce aux techniques d’information et de communication. Nous devons réinventer la cité, c'est-à-dire la « ré-enchanter ». Et de montrer qu’en Bretagne, tous les maillons de la chaîne du futur sont présents : quelque 25 000 travailleurs dans l’automobile, 10 000 spécialistes des TIC, sans compter l’expertise technologique et industrielle dans les composites. Se succédèrent alors une série de propos introductifs aux travaux de la journée. Premier intervenant prestigieux, le Président du Conseil Régional de Bretagne, Jean-Yves Le Drian, qui à ce premier titre ajoute ceux de Président de l’Agence Economique de Bretagne, et au niveau européen, de Président de l’intergroupe « crise automobile » du Comité des régions inter européennes.

Avec beaucoup de force, l’orateur montra les enjeux industriels et sociétaux du mouvement qui s’engage, et dans lequel la Bretagne entend conserver l’avance qu’elle possède pour la recomposition des marchés de la mobilité.

 

Le CR complet est disponible ci dessous :

Et déjà des actions prévues pour la suite :

Le mercredi 29 septembre, ITS Bretagne profitera de son congrès annuel pour organiser une rencontre avec plusieurs régions européennes et françaises avec lesquelles pourraient se nouer des expériences pilotes.

Le jeudi 7 octobre, est envisagé un grand déplacement au mondial de l'automobile avec en clôture de la journée, une conférence en présence de Jean-Louis Legrand, coordinateur du plan national véhicule dé carboné.

Cet ensemble de rencontres propices aux échanges et l'émergence de projets collaboratifs, ferait l'objet d'un séminaire de synthèse programmé le vendredi 26 novembre.

 

Ce plan d'actions constitue sans doute une première en Europe voire mondiale. Le territoire breton va devenir le premier living lab (voir note dédiée au sujet) consacré à l'étude/réalisation d'un nouveau système de mobilité couplant véhicule / énergie / infrastructure et information, tout en impliquant industriels, citoyens, élus et associations. Plus que les technologies, le chemin et les organisations devront être tout aussi innovantes, et dans ce domaine, la capitalisation du "comment faire ensemble" déterminera en partie le succès de cette aventure. La nomenclature des activités d'une chaîne de mobilité décarbonée présentée ci dessous se agrège plusieurs idées, concepts et propositions détaillées dans le blog et indique clairement les objectifs :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *