Garmin EcoRoute, ce n'est qu'un début, vers plus de transparence

Garmin Garmin vient de dévoiler l’ecoRoute HD, un petit module qui transforme votre GPS Garmin en véritable ordinateur de bord. L’ecoRoute HD est un petit boitier qui se branche sur la prise OBD2 de la voiture, et communique avec le PND Garmin par Bluetooth. Grâce à ce module, le conducteur peut connaître ses consommations précises, ses résultats de conduite (vitesse, vitesse moyenne, accélération, freinage, …). La fonction ecoRoute lui permet également de mieux maitriser sa consommation de carburant. Encore mieux, avec EcoRoute HD, le conducteur peut connaître en permanence les performances et le bon fonctionnement de sa voiture : température de l’air à l’admission, température du liquide de refroidissement, position de l’accélérateur et charge du moteur, pression d’air dans le collecteur d’admission, état de la batterie et son système de charge, émission de CO2, … Un bon moyen de conduire  en maitrisant sa consommation de carburant. Le système ecoRoute HD s’appaire très simplement en Bluetooth sur de nombreux navigateur Nüvi. Il suffit de se rendre sur le site Garmin pour voir si votre appareil est compatible et de télécharger la mise jour du logiciel.

Cette technologie s'inscrit dans la lignée des solutions technologiques qui apportent de nouvelles informations aux consommateurs, sujet déjà abordé dans le blog, voir .

Ce n'est qu'un début, de nouvelles solutions de plus en plus intrusives, de plus en plus puissantes, communiqueront aux conducteurs, puis à tous les consommateurs, les consommations réelles et les émissions de CO2 associées, ainsi qu'une estimation de toutes les émissions polluantes, permettront de découpler les différents paramètres influents (trafic, conducteur, véhicule), proposeront des pistes d'amélioration adaptées à chaque condition. Puis dans un second temps, ces données réelles seront agrégées dans des bases de données partagées, fournissant au consommateur, avant l'achat, une aide à la décision basée sur des données totalement indépendantes des acteurs marchands.

Pour la première fois depuis près de 100 ans, Edward Bernay n'aura plus raison. (neveu de Freund, et auteur de Propaganda en 1928 que je vous encourage à lire ici), le consommateur n’a pas toutes les informations lui permettant de faire le bon choix selon ses critères. Le marketing peut alors se déployer pour apporter une information partielle, sélective.

Extrait de Propaganda : «Théoriquement, chacun achète au meilleur coût ce que le marché a de mieux à lui offrir. Dans la pratique, si avant d'acheter tout le monde comparait les prix et étudiait la composition chimique des [produits] proposés dans le commerce, la vie économique serait complètement paralysée. Pour éviter que la confusion ne s'installe, la société consent à ce que son choix se réduise aux idées et aux objets portés à son attention par la propagande de toute sorte (ie marketing)»

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *