Quand l'art utilise l'espace public

La Saemes, société d'économie mixte qui gère les parkings de la Ville de Paris, organise des expositions à caractère artistique dans ses parcs souterrains.

Au programme de cet étrange happening, pensé à l'occasion de la toute nouvelle "semaine nationale des entreprises publiques locales", figure une exposition éphémère conçue par des étudiants en architecture sous le Musée du quai Branly et judicieusement intitulée "Six Feet Under" ; ou la décoration du parking Sèvres-Babylone par la photographe Madeleine Caillard.

L'artiste propose une visite guidée de son exposition le 26 mai, à 19 heures. Un collectif d'artistes, baptisé I Park Art, songe, lui aussi, à utiliser l'espace public pour y faire découvrir des oeuvres. Samedi 22 mai, ils monteront une installation temporaire sur une place de stationnement du 11e arrondissement de la capitale. "Une fois le prix du parcmètre payé, rien n'oblige l'utilisateur à y déposer une voiture", constate Mattia Paco Rizzi, le jeune organisateur de l'événement.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=PxIpb58zQQk&color1=0xb1b1b1&color2=0xd0d0d0&hl=en_US&feature=player_embedded&fs=1]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *