Les terres rares seront elles, en plus, volatiles ?

Le cercle CyclOpe prévoit des risques de forte volatilité des prix pour les ressources naturelles en 2010. « Il n’est pas mauvais de rappeler que les prix des matières premières obéissent à plusieurs logiques : celle des fondamentaux (le rapport offre/demande sur le marché physique), celle des monnaies de cotation et donc du dollar et, enfin, cette véritable écume sur la vague que représente la spéculation financière ». Et Philippe Chalmin de conclure que les prix seront logés à l’enseigne « de l’instabilité, d’une volatilité extrême, à l’image des marchés financiers ».

Et cette tension sur les « commodités » est largement détaillée dans cet article du Financial Times concernant particulièrement les terres rares. Yet these so-called minor metals and rare earths are as critical as copper and aluminium to the global economy. From the cobalt in mobile phone batteries to the neodymium in Toyota’s hybrid Prius cars, “minor metals and rare earths are involved in every aspect of modern life”, says Guy Darby of the London-based Minor Metals Trade Association.

 

Le lanthane et les lanthanides forment une série de quinze éléments métalliques de propriétés chimiques très semblables, que l’on désigne aussi plus communément sous le nom de “terres rares”. Dans la classification périodique des éléments, les lanthanides occupent, avec le lanthane, une seule et même case du tableau; cette particularité résulte de leur structure électronique, qui est identique pour les couches extérieures et ne diffère d’un élément au suivant que par addition d’un électron dans la couche profonde 4f (d’où le nom d’éléments 4f que leur donnent parfois les physiciens).

Les “terres rares”, contrairement à leur dénomination, sont des éléments assez répandus: leur concentration globale dans la croûte terrestre est de l’ordre de 0,016 %, c’est-à-dire aussi élevée que celle du zinc, dix fois plus que celle du plomb, mille fois plus que celle de l’argent; l’élément le plus abondant de la famille (environ le tiers), le cérium, se situe entre le cuivre et l’étain, les deux plus rares, le thulium et le lutétium, entre le mercure et le cadmium. Mais, en raison de leur grande dispersion à la surface du globe, leur relative abondance n’a été mise en évidence que progressivement, au fur et à mesure que les méthodes de détection et d’analyse se sont perfectionnées, et que la recherche de leurs minerais s’est développée. La production annuelle mondiale de lanthanides, exprimée en oxydes, s’est élevée, en 2000, à environ 50 000 tonnes, venant principalement des États-Unis et de Chine. Les lanthanides sont devenus en quelques années des éléments importants par l’originalité de leurs propriétés et les applications spécifiques que l’on a pu en tirer dans les techniques de pointe : électronique, télévision, magnétisme, catalyse.

 

Take cars. At the start of the 20th century they were typically made up of about five raw materials: wood, rubber, steel, glass and brass. But today, according to a report by the National Academies, which has been written by experts who advise the US on science and technology, “a typical automobile may contain up to 39 different minerals in various components” – including several obscure metals.

The result: raw materials as little-known as terbium, samarium and ruthenium are starting to command a level of attention once reserved for energy and food security. “Rare earths are to China as oil is to the Middle East,” Deng Xiaoping proclaimed when he was leader as far back as 1992.

Et en conséquence, certains, comme Toyota, cherchent à sécuriser certaines filières stratégiques : Toyota Tsusho, an affiliate of the Japanese carmaker, for example this month announced a deal with Australia-based Orocobre to help develop lithium deposits in Argentina.

Ainsi toute nouvelle filière (couple moteur avec système de post traitement / carburant) doit être pensée, dès le départ, pour toutes les phases de vie du produit, de l’extraction de la matière première au recyclage, en considérant l’ensemble des critères et paramètres influents. Dans tous les cas, la réduction de la masse et du besoin énergétique, la recherche de matériaux recyclés et recyclables, et la conception de produit répondant au juste nécessaire permettront d'augmenter la robustesse des systèmes aux instabilités et fluctuations que nous allons traverser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *