"Earth seems to be running out of options"

Une nouvelle fois, la cour suprême de Delhi suit la pétition d'une ONG Manushi, et revient sur une décision précédente : les vélo-rickshaws auront de nouveau accès aux artères principales. Et ceci malgré les avis contraires de la Police et des experts du Trafic, pour des raisons de sécurité. En complément, le gouvernement travaille maintenant sur des voies dédiées aux véhicules lents.

La cour suprême indique que les vélos rickshaws proposent un mode de déplacement "éco-friendly" qui est nécessaire. "With issues like climate change looming large, I don’t think we can look at non-motorised vehicles (NMVs) like cycle rickshaws as elements which can be removed from Delhi’s integrated transport network. The police needs to support NMV lanes even along high-speed corridors". De plus, elle demande également de supprimer le quota limite qui était fixé à 99.000 vélo-rickshaws. Et comme on arrête pas le progrès, il est proposé d'utiliser des capteurs biométriques pour pouvoir les identifier.

En même temps, cette même cour suprême demande (ou plutôt suggère d'imposer) une taxe pour rentrer dans Delhi à tous les véhicules privés. Avec quelques extraits

The court said if the movement of heavy vehicles like trucks can be restricted and slow moving vehicles like cycle rickshaws and horse carts can be restricted, it can be made applicable to cars as well.

“Road space cannot be appropriated or monopolised by one mode of transport, particularly when the bulk of the population depends on public transport,” the bench said asking authorities to augment the public transport system like buses and Metro.

"All options should be considered including stringent restrictions on movement of private cars in conngested area". HC says even if certain measures cause hardship or generate controversy they need to be implemented as "Earth seems to be running out of options".

Rappelons qu'il y a à Delhi plus de 3.8 millions de véhicule privé, 100 de plus tous les jours… Il est probable que, comme en Chine à Beijing, on fasse la promotion du véhicule particulier pour en même temps le chasser de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *