E6 BYD

Commercialisée aux USA en 2011, voire même fin 2010, comme cela avait été annoncé au précédent salon de Detroit 2009, la e6 du constructeur BYD visera prioritairement les « stars, les leaders d’opinion ». Le prix annoncé est de $40000, soit 27000€. La société BYD (pour Build Your Dream) vient de l’industrie de la batterie pour les téléphones portables, s’est lancée dans l’industrie automobile récemment, et bénéficie du support financier de Warren Buffet. En test actuellement sur 100 taxis à Shengzen, la Chine vient ainsi concurrencer sur son territoire les USA et la Volt sur une des solutions de véhicule propre. Est-ce vraiment une concurrence ?

 

 

Présentation de BYD Company

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=_75mp5NLf5U&hl=fr_FR&fs=1&]

Dans le cadre d’une série de mesures pour renforcer la coopération entre les Etats-Unis et la Chine pour les énergies propres et renouvelables, les deux pays vont créer un centre sino-américain de recherche sur les énergies propres dont le personnel sera composé de scientifiques des deux pays. La série de mesures annoncée le 17 novembre 2009 par le Président américain Barack Obama et le Président chinois Hu Jintao inclut une aide financière de $150 millions (€100 millions) provenant de fonds publics et privés sur les cinq prochaines années, partagée équitablement entre les deux pays. Les mesures incluent le développement de normes communes pour les véhicules électriques et des projets de démonstration dans les deux pays. Un groupe de travail sino-américain va créer une feuille de route courant sur plusieurs années pour identifier les besoins en R&D ainsi que les questions liées à la fabrication, à l’introduction et à l’utilisation des véhicules électriques. Selon les deux pays, la feuille de route sera rendue largement disponible pour assister l’industrie automobile mondiale. Elle sera mise à jour régulièrement pour refléter les avancées technologiques et l’évolution du marché.

En Europe, les stratégies affichées sont, soit de commercialiser des véhicules en direction des particuliers avec plusieurs produits proposés, soit en direction des professionnels pour mettre en œuvre de l’autopartage. Ainsi PSA avec la Ion, proposée également à 25-30000€, vient de contractualiser avec Veolia et Greenwheels. VW, par exemple, multiplie les partenariats avec les fournisseurs de batteries, dont BYD.

Qui a le plus d’expériences ? Un constructeur de véhicule thermique et électrique (PSA, par exemple est le 1er constructeur au monde de VE avec plus de 10 000 véhicules vendus, ce qui ne représente qu’une semaine de production de 207…) ou un constructeur de batterie (qui a commercialisé des millions de produits) ? 

2011 s’annonce comme la 1ère année de test « grandeur nature » pour le VE pour les deux cibles envisagées à court terme : le particulier « haut de gamme » et le professionnel. Est-ce que le VE se diffusera plus largement par la suite vers l’ensemble des particuliers, et comment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *