Philips DirectLife, le lien activité physique – santé

L’article « Mobilité, Obésité, Santé, Innovons…vite ! » détaillait le lien activité physique, santé et mobilité. Philips propose un objet portable permettant de réaliser ce lien, et également des services associés pour les entreprises dans le but de favoriser l’activité physique, source de bien être pour les salariés, d’absentéisme réduit, et de productivité améliorée. Il faut rappeler que Virgin Health Miles propose également un système similaire aux USA, mais l’arrivée d’un géant comme Philips montre l’intérêt de ce type de produit.

 

PhilipsCet objet trace vos activités physiques, estime la consommation énergétique et connaissant votre âge, taille et masse, vous conseille pour améliorer votre état de santé : graphiques, analyses des données…


Pour les entreprises, un service dédié est développé pour mettre en œuvre une stratégie gagnant/gagnant : salariés en bonne santé, productivité améliorée, coûts de santé réduits pour les assurances et la société. Pour autant, cette réponse technologique à un vrai problème de société, est-elle la bonne ? Est-ce qu en partant d’une démarche aujourd’hui volontaire, ce type de suivi personnel ne risque pas de devenir la norme, imposée par l’entreprise ou l’assureur, avec les dérives que l’on peut imaginer ? Notre liberté réelle se réduisant alors à suivre les normes édictées par d’autres…

Mais à l'inverse, pour la mobilité, être capable de quantifier les transports actifs (marche, vélo) en terme d’utilisateurs, d’économies réalisées, donc d’activités physiques, devient de plus en plus nécessaire. Ne serait-il pas intéressant de proposer une certaine reconnaissance, sous une forme à définir la plus intelligente possible, de cette mobilité active, effectuée sans aucun impact sur l’environnement, sans aucune nuisance sonore, sans aucune consommation énergétique, nécessitant un effort physique, améliorant sa santé (et donc réduisant ses propres dépenses mais également les coûts de santé pour la société), comme les Miles aériens ?

 

Le projet Transway avec ses soleillos pour les modes doux ouvre une voie intéressante. Il faudrait la connecter au monde de la santé, engager les assureurs dans un mode de financement innovant des modes actifs.

Comme les deux faces d’une même pièce, Philips DirectLife ouvre de multiples usages, de multiples applications qui pourraient changer nos comportements, pour le meilleur ou pour le pire….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *