Participation des usagers/internautes à l’information déplacements

Le CETE Mediterranée a publié l'an dernier une étude de veille sur l'application du "web 2.0" à l'information déplacements. Elle est téléchargeable ici.

A noter un travail similaire initié par le consultant Andy Nash, sous la forme d'un wiki : "Using information technology and social networking to reduce traffic congestion by improving public transport efficiency and attractiveness"

En voici le résumé : "Le foisonnement de développements autour du « web 2.0 » ces dernières années a également touché le monde des déplacements. Au-delà des effets de mode, les gestionnaires (autorités ou exploitants) peuvent-ils en tirer parti pour améliorer l’information aux usagers et la qualité de service ? Données et applications, services publics, privés et communautaires sont distincts mais complémentaires ; chacun peut et doit avoir sa place, éventuellement différente d’une ville ou d’une région à l’autre, d’un mode de transport à l’autre : l’éco-système est en pleine évolution. Ce rapport essaie de répondre à la question à partir d’exemples. Le rapport commence par des références générales sur des sujets voisins du nôtre (marketing, services urbains, voyages, démocratie participative…), puis comprend 3 parties pour les 3 niveaux de contribution possible des usagers/internautes : expression des avis, développement de services, recueil de données par les usagers. On décrit notamment l’initiative de valorisation des données publiques « Show us a better way », lancé par le gouvernement britannique. Le rapport se termine en conclusion par quelques recommandations, et comprend une liste de références et un glossaire."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *